Les Midi-pyrénéens "coworkent" de plus en plus

Face à l'avènement du télétravail, de nouveaux lieux se créent pour accueillir les indépendants ou les télé-salariés. Ces espaces de coworking permettent à la fois de retrouver de la convivialité pour les travailleurs esseulés mais également de créer des synergies entre leurs adhérents. En Midi-Pyrénées, le phénomène tend à se développer.
Aussi appelés "tiers lieu", car il ne s’agit ni du domicile, ni du bureau, les espaces de coworking permettent aux indépendants ou aux télé-salariés de partager un endroit où travailler, mais également de créer des synergies. Pour Leslie Starr, qui fait la promotion des Jelly dans l’Ariège, des journées dédiées à l’information sur le coworking, il ne faut surtout pas confondre espace de coworking et télé-centre : "Le coworking recoupe deux notions : la mutualisation d’un lieu et d’outils, et la création d’une communauté avec des valeurs, d’échanges, de partage et de solidarité."

Selon Arnaud Sellenet, le créateur de l’espace Tau à Toulouse, "ce sont avant tout des espaces qui permettent de se sortir du travail en solitaire et de disposer d’un ambiance de bureau quand on en a besoin sans pour autant travailler dans le même secteur." Ils amènent des échanges spontanés entre les différents occupants des lieux. Les espaces de coworking rompent l’isolement et apportent "une dynamique de routine importante, qui oblige à quitter le domicile pour rejoindre d’autres personnes et créer du lien social" estime Gwen Legrand, de la Mêlée Numérique. Le regroupement des indépendants permet, en outre, "des rencontres et des échanges autour d’un projet commun". Ces tiers lieux offrent le plus souvent une connexion wifi, essentielle pour les travailleurs nomades, une machine à café, et un espace de restauration.

Des espaces de coworking à Toulouse, dans le Gers et dans l’Ariège

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire